Poésie et émotion de “Traumatismes” familiaux vu par un Homme-enfant et son florilège de mouvements ou la LSF (Langue des Signes Française) surplombe le propos.

Simplicité pour évoquer avec justesse et finesse l’isolement, la différence et le handicap.

Pour permettre aux esprits de s’ouvrir, pour mieux comprendre l’autre.

Invitation à la tolérance, à défaire des nœuds et les boulets.

 

SYNOPSIS

Au départ il y a des Peluches

Ensuite viennent les salutations, puis mon histoire

Avant l'Accident

Après l'Accident

Autour de l'accident comme on se réchauffe autour d'un feu

A la fin il y a des Peluches

 

Je suis le Fils

Je suis le Frère

Je suis l'adolescent

Je suis devenu Père

Je cherche l'Homme

 

C'est  l'histoire d'un Accident dans une ligne droite (l'Homme-fils à 20 ans)

Qui donne suite à une succession de Virages (l'Homme solitaire à 30 ans)

Jusqu'à l'épingle nourricière (l'homme père à 40 ans)

 
 

NOTE D'INTENTION

Comment donner vie sur une scène particulière, circulaire avec beaucoup de proximité au récit d'un Homme de 41 ans issu de la classe moyenne avec une sœur "Handicapée", un Père "Violent" et une mère "enfumée"...

Récit récif qui se confie à Tous, offrant la fraîcheur et la force de son témoignage.

Offrant à la noyade, une ou plusieurs bouées de sauvetages (la parole, la Danse, l’Autre, le rire).

Il se raconte au travers des Héros ou Antihéros invités, incarnés, rêvés.

Tel un enfant s'inventant un monde meilleur, imaginaire et protecteur.

D'où la Présence excessive de Peluches.

Il rends compte en mots, en Silences, en musique, en Danse, avec un hula hoop, d'une parole sensible, sourde et arythmique.

Telle une fenêtre entrouverte (du dedans vers le dehors) qui raconte un ressenti et qui retranscrit de façon lyrique et burlesque ce vécu.

Thérapeutique ?

Émancipateur et libérateur ?

 

Ce spectacle parle de la foi iné et branlable de tout un chacun.

 

La Force de l'enfant (CF Star Wars).

Le Défi ici est de révéler une histoire (parmi tant d'autres), d'ouvrir la bouche ou donner sens au Geste, se révéler, d'emmener la parole là où il y a besoin de poser des pansements.

C'est une Histoire de cicatrisation avec une couleur très particulière, originale.

Mon travail consiste à offrir au spectateur l'occasion de plonger dans un Univers personnel et cependant universel avec poésie...

 

SYNOPSIS

SYNOPSIS

SYNOPSIS

© Crédit photos, Zoé Duponchel de la cie le nez au vent

 

Contact Compagnie, Damien Morin +33 632 167 479

ciebicepsuelle@gmail.com

Production et administration, Collectif La Basse Cour