LA FAC

Fabrique des Arts du Cirque

pépinière artistique pour les jeunes compagnies circassiennes

Portée par

 

LE COLLECTIF LA BASSE COUR et L’ÉCOLE DE CIRQUE « TURBUL’ »

 

EN PARTENARIAT AVEC

 

AVEC LE SOUTIEN FINANCIER

En voir plus
En voir plus
En voir plus
 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Depuis leur création, le Collectif de la Basse Cour et l’association Appel d’Air (école de cirque Turbul’) travaillent autour des questions de structuration, de viabilité, de mise en commun de moyens.

L’installation des deux structures dans une proximité géographique a renforcé les passerelles et la complémentarité entre elles deux.

Depuis 2018, à l’instar du projet PACT mené par la Grainerie et le Lido à l’autre bout de la nouvelle région Occitanie, elles ont décidé de s’associer pour mettre en place un dispositif à l’attention des jeunes porteurs de projets de la filière Arts du cirque de la région, chacun apportant ses compétences dans le projet :

1. l’accompagnement matériel et scénographique pour Turbul’ ainsi que l’apport de ses capacités logistiques et organisationnelles

2. l’accompagnement à la structuration de projet pour la Basse Cour, avec son savoir-faire administratif et ses compétences en matière de production, ainsi que sur les questions artistiques via les compagnies qui la composent .

 

LES OBJECTIFS  DU DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT

  1.  Renforcer la complémentarité des activités et des espaces de travail entre La Basse Cour, Turbul’ et l’ensemble des partenaires du projet

  2.  Consolider les synergies afin d’assurer un meilleur impact sur le territoire,

  3.  Développer de nouveaux services en direction des artistes et de la population locale,

  4.  Être un outil pertinent à l’attention des jeunes acteurs de la filière cirque : 1 facilitateur

  5.  Être un exemple dans le domaine de la transmission de savoir-faire

  6.  Participer à la structuration du réseau, au renforcement des liens entre les acteurs régionaux et plus globalement au développement de la filière circassienne

 

LES VALEURS STRUCTURANTES DU DISPOSITIF

l’accompagnement repose sur

La professionnalisation

et

la responsabilisation des équipes

Un travail de transmission

et

d’information

  1.  Des activités de conseil et de partage d’expériences

  2.  Une logique de mise en réseau et de structuration

  3.  L'adaptation d’outils existants aux besoins du projet

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LES PORTEURS DE PROJET

L’accompagnement concerne un nombre limité de projets qui font l’objet d’une sélection et d’un suivi spécifique et appuyé, allant d’une année à deux ans maximum, avec pour objectif la viabilité du projet.

L’accompagnement à la structuration

Il prévoit d’aider les équipes artistiques dans le développement et la construction économique de leur projet

  1.  Compréhension de l’environnement social et professionnel de l’artiste (statut de l’intermittence – support juridique de la structure relais – modalité d’organisation des différentes caisses sociales…)

  2.  Définition du projet

  3.  Construction d’un budget prévisionnel

  4.  Aide à la recherche de résidences et de financements

  5.  Hébergement salarial et juridique provisoire, selon les besoins

L’accompagnement artistique

Avec l’aide d’un artiste professionnel (ou d’une équipe artistique professionnelle) associé(e) au projet, l’accompagnement artistique prendra plusieurs formes

  1.  Temps d’échanges et de discussions à différentes phases de la création

  2.  Évaluation des besoins et des demandes des compagnies

  3.  Suivi dans la méthodologie de recherche artistique

  4.  Temps de résidence in situ avec un accompagnement spécifique dédié, suivant les besoins

  5.  Présentation d’étapes de travail en public

S’appuyant sur les ressources de La Basse Cour, cet accompagnement s’axe autour de conseils, de séances de travail individualisées sur des thématiques en particulier et des points réguliers sur la conduite du projet.

En outre, un temps de visibilité au cours du festival de La Basse Cour et des cabarets et autres manifestations d’envergure de Turbul (Turbul en Chap / Sur un fil…) leur est réservé.

 

 

  • Travail au plateau (en salle et sous chapiteau dédié)

    • jeu d’acteur, travail et recherche autour des personnages et des intentions de jeu

    • présence et profondeur de jeu, l’individu, le comédien, le personnage

    • écriture scénaristique, dramaturgie, cohérence et clés de lecture

 

  • Travail autour des techniques de cirque

    • mise à disposition d’un lieu d’entrainement équipé et regard pédagogique sur les réalisations techniques, les axes d’évolutions et d’inventions 

    • accompagnement de temps de recherches acrobatiques appliqué aux agrès et différentes disciplines

 

  • Accompagnement technique

    • réflexions autour de besoins techniques généraux : son et lumière, possibilité de temps de création sous chapiteau avec des techniciens spécialisés

    • analyse et conception de matériels selon les besoins spécifiques : agrès particuliers, dispositifs scéniques, espaces de jeu

 

LES PROPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT

           

  • Soutien administratif

    • accompagnement à la structuration juridique, domiciliation, statuts,

    • intermittence, contrats de cessions

    • réflexions autour du montage de dossiers de subventions

    • réseau de lieux de résidences

 

  • Accompagnement à la production

    • aide à la construction d’un dossier, à l’écriture d’un projet artistique et d’un budget de production

    • recherche de coproductions

    • réflexions sur le calendrier de création, de présentations d’étapes de travail et de sorties de résidence

 

  • Accompagnement à la diffusion

    • ​proposition de programmation dans les événements portés par nos structures (festival Basse-Cour, Turbul’ en chap’) et par ceux portés par nos partenaires (Rencontr’O plat’O – l’Européenne de cirques – festival AVeC’envie – la Métropole fait son cirque à Montpellier)

CRITÈRES ET MODALITÉS DE SÉLECTION

Plusieurs critères seront déterminants

  1.  Être résident en Occitanie

  2.  La qualité artistique du projet

  3.  La capacité de définition                                                                                                                                  le projet doit être suffisamment mûri sans être toutefois trop avancé dans sa réalisation

  4.  La capacité à porter et à développer un projet

  5.  L'adéquation entre les besoins et l’accompagnement proposé

  6.  la volonté de s’inscrire dans une démarche d’échanges et de consacrer du temps au dispositif.

 

UN PROJET A DIMENSION RÉGIONALE

Pour 2020, le projet prend une nouvelle dimension régionale avec l’ouverture, après celle de la Grainerie à Toulouse, à de nouveaux partenaires sur Montpellier.

Nous travaillons sur les complémentarités entre les différents dispositifs d'accompagnement de jeunes artistes existants.

La DRAC Occitanie vient nous soutenir et nous accompagner financièrement sur cette collaboration.

Cette complémentarité entre Nîmes-Montpellier en matière d’accompagnement de jeunes équipes circassiennes n’est pas sans rappeler la PACT (Pépinière des arts du cirque toulousaine) entre la Grainerie et le Lido.

D’Est en Ouest du territoire régional, la filière circassienne s’affirme ainsi de jour en jour...

 

UN PROJET SUR MESURE POUR CHAQUE COMPAGNIE ACCOMPAGNÉE

Plusieurs réunions préparatoires sont organisées avec les compagnies et les anciens élèves afin de faire un point précis sur leur situation, de faire émerger leurs besoins d’accompagnement et d’établir un programme de travail et un calendrier de résidences.

L’idée est vraiment de proposer un projet sur mesure à chacune des compagnies.

 

POUR LA SAISON 2020 / 2021

  • COMPAGNIE SCHREU avec la création « Imbroglio»

  • COMPAGNIE LUNATUM pour la création « Je te tiens »

  • COMPAGNIE LA MOSSA avec « Hot Suitcase »

  • ÉLÈVES EN SORTIE DE PEPS :

    • COMPAGNIE SALVAJE : « Le Festin »

    • Sony : « Tu comprendras plus tard »

    • Léa : « sans titre » témoignage de femmes à travers différentes générations.

 

POUR LA SAISON 2019 / 2020

  • COMPAGNIE SCHREU avec la création « Imbroglio»

  • COMPAGNIE AZURKAM  pour la création « Derrière chez nous »

  • ÉLÈVES EN SORTIE DE PEPS :

    • Julie BERTHO : « T’es une adulte ou pas ? »

    • Théo LABROUSSE « Les paysan.n e.s sont des artistes comme tout le monde »

LE CALENDRIER DE RÉSIDENCES

Du 12 au 16 octobre 2019 à Turbul’ – Basse Cour

Première prise de contact, pour affiner le programme et travailler sur l’accompagnement administratif et de production.

Du 11 au 22 novembre 2019 à Turbul’

Travail croisé au plateau alternant approfondissement de personnage et écriture, travail autour de situations mises en jeu.

Du 02 au 06 décembre 2019 à la Grainerie

semaine complète autour de la création lumière et de la mise en espace du spectacle (décors, agrès)

Du 20 au 24 janvier 2020 à la Verrerie

nouveau regard extérieur, filages, raccords avec l’ensemble des intervenants et présentation sous chapiteau d’une étape de travail.

Du 30 mars au 03 avril 2020 à Anduze

travail sur la création lumière

Du 27 avril au 08 mai 2020 à Turbul’

Fin du travail d’accompagnement où seront abordés les derniers points à retravailler avant sortie publique

SORTIE DE RÉSIDENCES ET PRÉSENTATIONS PUBLIQUES POUR SCHREU

  • 19 octobre 2019 à l’Européenne de Cirques à la Grainerie

  • 24 janvier 2020 à la Verrerie à Alès (Rencontr’o platO)

  • 03 avril 2020 à Anduze, ANNULÉ

  • 7 mai 2020 à Sur Un Fil de Uzès , ANNULÉ

  • Juillet 2020 à Pissevain (Turbul en chap), ANNULÉ

  • courant sept 2020 au festival de la Basse Cour, ANNULÉ

 

POUR LA SAISON 2018 / 2019

C’est la compagnie « La Belle Apocalypse » autour du spectacle « APPART’A PART»

qui a été retenue cette saison 2018/2019 pour bénéficier du dispositif.

Cette compagnie avait déjà bénéficié d’un temps de résidence, d’entrainement et d’hébergement de plusieurs mois à Turbul’, en 2017, mais sans accompagnement particulier.

LE CALENDRIER DE RÉSIDENCES

 

Du 19 au 30 novembre 2018

2 semaines pour une première prise de contact et pour affiner le programme

Présentation et rencontre des équipes, discussions et échanges sur les attendus, élaboration commune du programme d’intervention et ses perspectives, point de situation administrative de la compagnie et situations personnelles de chacun des membres.

Filage du spectacle en chantier, retours et mise en place commune d’un protocole de travail

Phase d’essai avec 2 jours autour du jeu et des personnages, 2 jours sur l’écriture et 1 jour de travail complémentaire reliant les deux aspects.

 

Du 11 au 22 février

Travail croisé au plateau alternant approfondissement de personnage et écriture, travail autour de situations mises en jeu.

Du 25 au 31 mars

semaine complète autour de la création lumière et de la mise en espace du spectacle (décors, agrès)

Du 8 au 14 avril

filages, raccords avec l’ensemble des intervenants et présentation sous chapiteau d’une étape de travail.

Du 6 au 10 mai

travail sur l’écriture dramaturgique à la Verrerie – Pôle National Cirque : choix de l’intervenant en cours

SORTIE DE RÉSIDENCES ET PRÉSENTATIONS PUBLIQUES

  • 14 avril, étape de travail à Turbul

  • Fin avril/début mai, présentation pendant l’événement « Sur un trapèze » à Uzès

  • 10 mai, RencontrO PlatO à la Verrerie – Pôle National Cirque d’Alès

  • 11 mai, présentation à Anduze – en partenariat avec l’association AVeC - pour le festival AVeC’Envie

  • Juillet, présentation pendant l’événement « Turbul’ en Chap » quartier Valdegour à Nîmes

  • Entre les 20 et 22 septembre, pendant le « Festival de la Basse-Cour » dans le Gard (30)

 

LES PARTENAIRES

 

L’implication des partenaires et la nature de leur engagement sont redéfinis chaque année, en fonction des demandes des compagnies accompagnées et des possibilités de chacun. Le projet est co-construit, la place de chacun dans le dispositif étant rediscutée à chaque édition.

Voici les contours de ce que sera l’apport de chacun dans le dispositif pour la saison en cours.

 

 

LE POLE NATIONAL CIRQUE « LA VERRERIE », partenaire depuis 2018, suivi de la cie LUNATUM

  • intégration de la création dans un dispositif d’accompagnement à l’écriture dramaturgique

  • intervention financée d’une personnalité, Marie-Magdeleine de la Compagnie Mmm

  • résidence d’une semaine en janvier 2020

  • présentation publique dans le cadre d’un événement de la saison : RencontrO Plat0, janvier 2020.

 

 

LA FABRIQUE DES ARTS DU CIRQUE « LA GRAINERIE », partenaire depuis 2018, suivi de la cie LUNATUM

  • participation de l’équipe artistique (Cie Schreu) aux laboratoires de la pépinière toulousaine (PACT)

  • présentation publique à Toulouse, dans le cadre de l’Européenne de Cirques, octobre 2019

 

 

L’ASSOCIATION AVeC « ARTS VIVANTS en CEVENNES », partenaire depuis 2018, suivi de la cie LUNATUM

  • une semaine de résidence dans un village des Cévennes du 30 mars au 03 avril 2020.

  • une représentation publique en Cévennes lors de leur festival La Rue est à Vous.

Le Centre Des Arts du Cirque « BALTHAZAR », partenaire depuis 2020, suivi de la cie LUNATUM et de la cie LA MOSSA

  • des élèves de Balthazar en résidence à la FAC (Sony et Léa)

  • la cie Schreu en résidence à Montpellier et programmée dans la saison du Domaine d’O

  • les cies Lunatum et La Mossa acueillies en résidence sous le chapiteau de Balthazar au Domaine d’O

  • mise en place de formation conjointe des élèves PEPS et compagnies FAC en production / administration / diffusion

LA DAME D’ANGLETERRE, partenaire depuis 2020, suivi de la cie LA MOSSA

  • accueil en résidence de la cie sur son site

  • regard extérieur et accompagnement sur l’écriture

  • scénographie et construction de décors

 

LES LENDEMAINS, partenaire depuis 2020, suivi de la cie LA MOSSA

  • accueil en résidence de la cie sur son site

  • regard extérieur et conseils techniques