Pièce courte de cirque contemporain (10mn), pour la salle, la rue et pour les espaces non dédiés aussi bien urbain que naturels.  
 

Ce spectacle est à la frontière entre jonglage et danse. On peut y apprécier une recherche novatrice, très

technique et avec beaucoup de corps autour des objets «  bâtons ».


En effet, depuis près de 15 ans, Alain Fernandez a développé un travail unique autour de ces objets à taille humaine. Tour à tour, instruments, partenaires et agrès, ils lui permettent de se jouer de la gravité à travers des jeux d'équilibres mouvants, mais aussi par une manipulation sans les mains où le bâton roule  sur tout le corps donnant l'impression d'être vivant.  Très corporelle, cette manipulation entre dans une danse   aux accents acrobatiques.

 

Bercée par un arrangement électro­acoustique de la Gnosienne de Satie, cette performance esthétique et technique,   de   part   ses   images   épurées,   son rythme   doux,   procure   aux   spectateurs   un espace   d'émotion   et   de contemplation   qui     laisse   entrevoir   (entre   les   lignes)   « un   récit »   sur l’homme se libérant de ces entraves, ici symbolisées par les bâtons.

Ce projet soutenu par la Région Occitanie, La Grainerie de Toulouse via Chemins Émergents/Cabaret De Mar A Mar, et la Ville de Nîmes, jouera en 2018 dans les galas de 5 conventions de jonglage françaises.


 

 

Teaser  Variation sur lignes

Titre 5